Un Thermomètre de Galilée pour donner la température de manière décorative et écologique

thermomètre de Galilée

Le Thermomètre de Galilée, du nom du physicien Toscan Galileo Galilei, est un objet et un moyen original de connaitre la température qu’il fait dans votre maison.

 

Constitué d’un cylindre de verre scellé et rempli d’un liquide transparent dans lequel flottent de petites boules remplies de colorants aux teintes diverses, le thermomètre de Galilée fonctionne en raison du principe de flottabilité.

Nous verrons un peu plus loin son principe de fonctionnement et reviendrons en détail sur les évolutions qu’il a connu au fil du temps.

 

Connu et inventé depuis la fin du 16ème siècle, il est aujourd’hui un objet décoratif prisé et populaire de par la curiosité qu’il ne manque pas d’éveiller auprès de chaque personne, de tout âge, découvrant cet objet pour la première fois!

 

 

Le Thermomètre de Galilée : son principe de fonctionnement

Le principe de flottabilité évoqué un peu plus haut sur cette page prend en compte deux facteurs essentiels qui sont la densité de l’objet et la température extérieure.

Pour résumer simplement, on peut synthétiser la chose de la manière qui suit : Les différentes densités des petites boules à l’intérieur du thermomètre de Galilée font qu’elles coulent une à une à mesure que le liquide composant le cylindre se réchauffe (densité de l’objet / densité du liquide).

 

thermomètre de galilée, différents modèles

Différents modèles de thermomètres de Galilée

 

Bien évidemment, pour afficher la température de la manière la plus exacte qui soit, il faut que le liquide coloré à l’intérieur de chaque boule soit dosé au milligramme près.

Pour rappel, sur un thermomètre de Galilée, les températures sont généralement inscrites sur une petite pièce en fer accrochée sous chaque boule présente dans le cylindre de verre.

 

>> Commandez votre thermomètre de Galilée en quelques clics et en toute sérénité en cliquant ici

 

Peut-être que la vidéo qui suit vous permettra de bien cerner le principe de fonctionnement du thermomètre de Galilée :

 

 

galilée

Galilée

Histoire du Thermomètre de Galilée

Comme évoqué en introduction de cette page, le nom de cet objet vient du physicien Galileo Galilei.

Pourtant, il a été inventé par des membres de l’Accademia del Cimento de Florence dans laquelle exerçait notamment Torricelli et Viviani, deux des disciples du fameux Galilée.

Le thermomètre de Galilée est d’ailleurs à l’origine de la plus célèbre publication de cette académie qui date de 1666.

 

 

Le Thermomètre de Galilée, de nos jours

Objet décoratif devenu « grand public », le thermomètre de Galilée que nous connaissons tous fonctionne toujours sur le même principe que son ancêtre du 16ème siècle.

La seule différence notable est qu’il est désormais composé d’un liquide à base d’hydrocarbures et non plus d’alcool comme cela était le cas à l’origine.

A noter que l’eau n’a jamais été utilisée du fait qu’elle génère des bulles à l’intérieur du cylindre; bulles qui ont tendance à gêner le fonctionnement du thermomètre avec le temps, notamment en empêchant les boules colorées de se déplacer librement dans le cylindre…

 

Au niveau de la précision des résultats, un thermomètre de Galilée que nous qualifierons de « standard » offrira une précision de l’ordre en moyenne de 0,5 degré Celsius.

 

A noter également qu’il fau toujours compter un léger retard de réaction du thermomètre suite à une variation de température : ce retard vient naturellement du fait que le liquide dans le cylindre doit avoir le temps de se réchauffer.

 

thermometre de galilee décoratif

Thermomètre de Galilée, un objet décoratif apprécié…

 

Pour finir, les modèles de thermomètres de Galilée les plus répandus dans le commerce sont généralement composés de cinq, sept ou huit boules colorées.

 

 

3 qualités et 3 défauts pour le thermomètre de Galilée :

Suite à plusieurs retours d’acheteurs plus ou moins conquis par l’objet, nous avons listé 3 défauts principaux ainsi que 3 qualités reconnues pour le thermomètre de Galilée.

Les voici en détail dans les lignes qui suivent.

 

Les défauts du thermomètre de Galilée :

  1. Du fait de sa composition (5 à 8 boules en général), il ne permet pas un affichage des températures trop hautes ni trop basses
  2. Il ne doit pas être exposé au soleil ou à une trop forte luminosité (proche d’une fenêtre par exemple) afin de ne pas vous proposer des températures complètement faussées.
  3. Il offre enfin une précision toute relative. En effet, on ne peu pas attendre d’un tel objet, des résultats parfaits de l’ordre du dixième de degré près.

 

Les qualités du thermomètre de Galilée :

  1. Il est avant tout très décoratif et pour le moins original. Bien mis en valeur sur un buffet ou une bibliothèque, il donnera à votre pièce une touche colorée et harmonieuse.
  2. Il est écologique dans la mesure où il fonctionne toute l’année sans piles ni batterie et qu’il n’a encore moins besoin d’un raccordement à votre prise secteur.
  3. Il est pédagogique et vous donnera l’occasion d’expliquer aux enfants et aux convives son histoire ainsi que celle du physicien qui lui a donné son nom.

 

Êtes-vous maintenant décidé(e) à faire l’acquisition d’un thermomètre de Galilée ?

Quoiqu’il en soit, vous avez toutes les informations nécessaires et disposez de tous les conseils à connaitre pour le faire en connaissance de cause!

>> Commandez votre thermomètre de Galilée en quelques clics et en toute sérénité en cliquant ici